Hygiène et Désinfection

Hygiène et Désinfection des aquariums

Les bébés Discus

Lorsqu’on élève des animaux (poissons, reptiles..) on essaie toujours de recréer des conditions de vies les plus proches possibles du milieu naturel. Malgré tous les soins et l’attention que l’on peut apporter, ce milieu “artificiellement reconstitué” restera toujours un espaces clos, confiné et réduit dans lequel on tente de maintenir, d’élever ou de reproduire des animaux.

Désinfecter un bac à poissons, est-ce vraiment utile ?

De ce constat découle des risques accrus aux maladies et infections de toutes sortes. Il est donc primordial d’être très vigilant au niveau de l’hygiène et de la maintenance des animaux afin d’éviter tout problème surtout lorsque l’on souhaite se lancer par exemple dans la reproduction des symphysodons discus.

Chaque poisson est un porteur sain qui s’ignore (système immunitaire) et il n’est pas rare de constater qu’une maladie se déclenche à la suite d’un simple stress, d’un déséquilibre d’un des paramètres de l’eau d’un aquarium, ou par non respect des procédures sanitaires.

Le permanganate de potassium

Au niveau de l’hygiène il est essentiel de n’utiliser que du matériel spécifique (dédié) pour chaque bac ou aquarium afin d’éviter toute propagation ou contamination: bac réservé à la reproduction, bac hopital ou de quarantaine, bac spécifique..
Il faudra parfois acheter plusieurs fois le même ustensile ou matériel réservé à cet usage unique (épuisettes, ciseaux, racloirs, lames de rasoirs, distributeur de vers de vase, cônes de ponte etc..)

Au niveau du matériel plus volumineux et spécifique (filtres, bacs, tuyaux..) il devra être désinfecté avant chaque utilisation. Cette opération doit être systématique et ne dispense pas non plus de désinfecter régulièrement le petit matériel habituel.

Au niveau de l’aquariophile soucieux de sa santé, on évitera tout contact direct avec des plaies ou écorchures au niveau de la peau (mains, avant bras..). De même, on n’avale jamais l’eau (souillée) d’un aquarium même par accident. Au cours d’un siphonnage, on utilise des pompes d’amorçage ou autre ustensiles qui permettent d’éviter le contact avec la bouche.

Au cours des procédures de nettoyages, il est recommander de porter des gants de protection. Les gants jetables à usage unique sont idéals pour ces opérations de maintenance. Avant toute intervention (entretien, distribution de nourriture ou autre..) on se lave préalablement les mains avec du savon ou une solution désinfectante. On renouvelle l’opération une fois que les travaux sur le bac sont terminés.

Après tout nouvel achat d’objet de décoration, de racines, ou de plantes aquatiques, d’accessoires.., ceux ci devront avoir été désinfectés préalablement à leur introduction dans le futur bac.

Lors de l’acquisition de nouveaux poissons, il faudra procéder à une quarantaine dans un bac spécifique avant toute introduction dans le bac d’ensemble.

– Dans la pratique, on constate malheureusement que toutes ces mesures simples de prévention des maladies ne sont pas souvent respectés par les aquariophiles amateurs. Ces mesures permettent pourtant de limiter considérablement les risques sanitaires.

Hygiène et Désinfection

Le permanganate de potassium: KMnO4

Ce composé est également connu sous le nom de sel de potassium, il était utilisé autrefois par les photographes pour les flashs. Il se présente sous la forme de cristaux violets et lorsqu’il est dissous dans l’eau il forme une solution aqueuse violette et sans odeur.

Le produit est à manipuler avec précaution car il peut être dangereux et nocif pour la santé (porter blouse, gants, masque et lunettes de protection). Se reporter aux recommandations sur la notice car il est très nocif en cas d’ingestion ou de contact avec la peau.

Le permanganate de potassium est utilisé comme réactif oxydant par les laboratoires et l’industrie. Il est également utilisé comme désinfectant et désodorisant, ou pour le traitement de l’eau potable. En aquariophilie, il est utilisé pour traiter certaines infections des poissons ou pour la désinfection du matériel.

Il est conseillé de désinfecter les cuves à eau (cuves qui sont réservées pour le remplacement d’eau hebdomadaire), au moins une fois par mois avec du permanganate (un sachet de 0,50 grammes pour 1000 litres). On laisse l’eau 48 heures et une fois qu’elle est reminéralisée avec les sels (Preiss) on peut la mettre dans l’aquarium des discus.

Il favorise l’inflammation des substances combustibles, il est néfaste à long terme sur l’environnement aquatique. Il irrite les voies respiratoires en cas d’inhalation de la poussière de permanganate, il peut provoquer également des brulures an cas de contact avec la peau ou les yeux. Il faut donc manipuler le permanganate de potassium avec une très grande prudence et avec une extrême précaution. On élimine le produit comme un déchet dangereux, il ne faut donc pas de rejet direct dans l’environnement.

Le permanganate ne doit pas être mélangé à de la glycérine car il se produit alors une réaction exothermique puis une combustion spontanée qui peut faire fondre de nombreux récipients et même le verre. Il ne doit pas être mélangé non plus à de l’acide sulfurique concentré (explosion), ni à l’acide chlorhydrique (production de gaz très toxique) ni stocké proche d’une matière facilement oxydable. Enfin, il tache les vêtements et la peau (couleur marron).

Le permanganate de potassium est un composé trés utile et efficace qui convient parfaitement à un usage aquariophile, sa durée d’action dans l’eau est prolongée dans le temps.

  • Donc en ce qui concerne l’aquariophilie et plus particulièrement les discus, le permanganate de potassium est très efficace pour la désinfection complète des cuves, bidons, épuisettes, plantes, ou avant réemploi d’un bac usagé. A titre d’exemple, pour la désinfection d’une cuve de 1000 litres on utilisera 1 sachet de permanganate (sachets de 0,50g vendus en pharmacie). On laisse tremper au moins 48 heures. Le permanganate de potassium n’est pas dangereux pour les discus si l’on respecte le dosage indiqué.
Le permanganate de potassium
Bac ou aquarium très mal entretenu (exemple)

Il est efficace contre certaines maladies ou parasites unicellulaires (costia, chilodonella, columnaris, la gyrodactylose..) et contre les mycoses. Dans ce cas, on l’utilisera uniquement en bac hopital et en bain de courte durée car c’est un produit trés puissant. Il est vendu en pharmacie en petit conditionnement sous forme de sachets (produit reglementé car dangereux).

Dans un traitement au permanganate de potassium (un traitement ne doit pas être envisagé à la légère, voir articles sur les maladies), on utilise généralement de 400mg à 800mg dans 100 litres d’eau d’un aquarium. On laisse les poissons entre 1 heure et 1h30. Puis on procède à un changement d’eau complet du bac hopital.

Les médicaments pour aquariophiles actuels évitent l’utilisation assez délicate de permanganate, ces produits de soins sont spécifiques sont davantage ciblés par type de maladies (chaque maladie à son produit curatif dédié et ce, dans chaque marque aquariophile). Sinon pour la désinfection, on peut également utiliser du Prévention Plus (Aquatyca) au sujet duquel nous avons consacré un article dédié (voir également notre article sur les règles essentielles).

Infos sur le permanganate de potassium :
  • Synonymes : acide permanganique, sel potassique.
  • Formule brute : KMnO4
  • Symboles : O Xn
  • Désignation : Comburant Nocif
  • Phrases R : 8-22 Favorise l’inflammation des matières combustibles. Nocif en cas d’ingestion.
  • Forme : solide Couleur : violet Odeur : inodore pH à 20 g/l H 2 O ( 20 °C) 7-9
  • CEE No. : 231-760-3 Etiquetage CEE
Pour en savoir plus sur le stockage des produits phytopharmaceutiques:Règles sur le stockage des produits phytopharmaceutiques

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Hygiène et Désinfection des aquariums"

Le sujet vous fait réagir ? Donnez votre avis.

Classé par:   nouveaux | anciens
wpDiscuz