Utilisation d’un osmoseur pour améliorer qualité eau

Les bébés Discus

De l’eau osmosée à stocker pour les poissons exigeants sur la qualité de l’eau. Les osmoseurs sont des appareils est très utiles pour préparer l’eau des discus ou en aquariophilie au sens général (voir article sur les conductimètres).

De gros progrès ont été réalisés ce qui permet de trouver désormais des appareils peu coûteux, plus adaptés en terme d’efficacité (moins de perte d’eau), et sans entretien (utilisation de membranes très résistantes en matières synthétiques ou TFC).

Ces appareils sont très simples d’utilisation et permettent de faire de l’eau osmosée sans faire de manipulations chimiques contrairement aux appareils qui utilisent des résines. Les appareils qui utilisent des résines sont assez dangereux (manipulations chimiques), sont contraignants (nécessité de régénérer régulièrement les résines), ils sont difficiles à utiliser et sont coûteux.

Pour toutes ces raisons, nous ne détaillerons que les appareils à osmose inverse (osmoseurs) qui sont utilisés dans l’aquariophilie depuis de nombreuses années.

Utilité des osmoseurs :

Bien que les compagnies de distribution des eaux fournissent une eau satisfaisant à de nombreux critères de qualité et de sécurité, force est de constater que l’eau de distribution présente une qualité inégale selon les régions et les périodes de l’année. Certains éléments indésirables sont parfois présents dans cette eau de distribution: elle est saine et potable mais impropre à une utilisation en aquariophilie pour les poissons délicats ou fragiles. En effet, dans l’eau courante (eau du robinet), on mesure souvent un taux beaucoup trop élevé de nitrates, phosphates, traces de certains pesticides etc..

osmoseur
Un osmoseur comprend généralement trois parties : deux cartouches et la pompe booster.

L’osmose inverse va permettre d’éliminer la totalité de tous ces polluants ainsi que les métaux lourds présents dans l’eau de conduite. L’utilisation d’un produit de type “conditionneur d’eau” n’a plus son utilité lorsqu’on utilise de l’eau osmosée en aquariophilie ce qui fait une économie (pas d’utilisation de produits industriels ou chimiques).

Utilisation des osmoseurs :

Les osmoseurs ont l’inconvénient de produire peu d’eau osmosée par rapport à l’eau qui est rejetée ou gaspillée par l’appareil. De plus, le processus est assez long. Cependant, on peut améliorer considérablement le rapport eau produite / eau perdue et la vitesse du passage de l’eau dans les circuit, en installant une pompe “booster” et éviter ainsi de gâcher trop d’eau. De nombreuses marques vendent des appareils pré-équipés d’une pompe booster. Il faut savoir que les résultats obtenus dépendent également de la température de l’eau de conduite à l’entrée de l’appareil, de la pression, de la minéralisation forte ou non de l’eau, de l’état des cartouches et des membranes (neuves ou usagées) etc..

osmoseur
La membrane d’un osmoseur est très fine (Angströms).

Il conviendra de remplacer les deux pré-filtres (semestriel) et la membrane (annuel) régulièrement et dans les délais préconisés par le fabricant.

Il faut mesurer de temps en temps les paramètres de cette eau et si l’on constate des valeurs anormales c’est que la membrane ou les pré-filtres ont besoin d’être remplacés. Généralement, on n’ attend pas d’avoir des mauvais paramètres pour remplacer ces éléments d’autant plus que les pré-filtres servent également prolonger la durée de vie de la membrane qui est agressée par les composés chimiques présents en trop grande concentration dans l’eau.

osmoseur
Une pompe électrique booster permet un remplissage beaucoup plus rapide du réservoir d’eau osmosée car elle augmente la pression.

La membrane ne doit jamais sécher, il faut donc placer l’osmoseur en position verticale pour ne pas abîmer irrémédiablement cette dernière. Avec les membranes synthétiques, on réduit les risques en cas d’inutilisation de l’appareil sur une longue période, les bactéries se développent sur la membrane mais ne l’endommage presque pas. Néanmoins, un osmoseur doit être utilisé régulièrement (au moins une fois par semaine pendant plus de dix minutes). Lors de l’achat d’un osmoseur on doit faire tourner le dispositif pendant au moins une heure en ne conservant pas l’eau obtenue.

Les variations de la température de l’eau (au moment de l’admission) peuvent donner des variations du débit de l’osmoseur, plus l’eau est chaude plus le débit est élevé. A contrario, en hiver le débit sera beaucoup plus faible. Toutefois, un osmoseur se branche toujours sur une arrivée d’eau froide, l’eau chaude endommagerait la membrane de l’osmoseur.

L'osmose inverse élimine les polluants :
osmoseur
Les osmoseurs sont des appareils est très utiles pour préparer l’eau des discus.

Ces appareils sont facile à installer. Ils sont constitués d’un filtre mécanique qui retient les très fines particules (5 microns), d’un filtre charbon actif qui va fixer ” absorber ” les composés dissous dans l’eau (ammoniac, chlore..) et d’une membrane semi-perméable qui va retenir les très fines particules (0,0001 microns en moyenne).

Les osmoseurs éliminent jusqu’à 95% des sels dissous dans l’eau, jusqu’à 97% des nitrates, les phosphates, 95% des chlorures, 98% du calcium et du magnésium, 95% des hydrogénocarbonates et 95% des métaux lourds. Les osmoseurs éliminent également les bactéries, virus, pesticides, les détergents, et solvants.

Mais les osmoseurs éliminent aussi certains éléments utiles et oligo-éléments, le fer etc..qui sont très nécessaires au maintient des poissons et des plantes dans les aquariums. Pour palier l’effet de cette -osmose inverse- qui élimine tous les minéraux, on ajoute à l’eau osmosée des sels reminéralisants afin d’obtenir la conductivité souhaitée pour les discus. L’eau osmosée ne doit donc pas être utilisée ” tel quel ” ou pure, pour l’aquariophilie. Cette eau n’a plus beaucoup d’effet “tampon” ce qui entraînerait des variations brutale du PH de l’eau de l’aquarium.

Installation des osmoseurs :

On relie le dispositif à une arrivée d’eau froide car l’eau chaude endommagerait la membrane de l’osmoseur (il faut une pression minimale de 3 bars). Les osmoseurs sont équipés d’une sortie de rejet pour l’eau pure et d’une sortie de rejet pour l’eau polluée ou viciée (déchets de la filtration rendant l’eau impropre à la consommation animale ou humaine). Les deux tuyaux de rejets sont de couleurs différentes, de visu on constate que le débit de l’eau viciée est plus important que le rejet de l’eau pure. Le rendement global est toujours assez faible. Si l’on utilise une pompe ” booster ” il faudra prévoir une prise électrique aux normes (prise de terre etc..). Le passage de l’eau à travers la membrane se fait grâce à une différence de pression entre les deux cotés de celle-ci (chambre sous pression).

L’eau pure obtenue doit être au contact de l’air afin de ne pas croupir, elle est dépourvue d’oligo-éléments et de sels minéraux. Il faut donc ajouter des sels reminéralisants ou la mélanger avec de l’eau non osmosée (eau de conduite aux bons paramètres et qui sera dépourvue d’éléments indésirables pour la pratique de l’aquariophilie).

L’osmose est le seul procédé qui permet de filtrer à la fois :

  • Mauvais goûts et odeurs.
  • Nitrates, calcaire, plomb, pesticides chlorés, aluminium, résidus médicamenteux, sel d’adoucisseur, contaminants radioactifs (radium…), dioxine, amiante, mercure, phosphates..
  • Virus, bactéries, parasites.
Rating: 4.9. From 9 votes.
Please wait...

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Le sujet vous fait réagir ? Donnez votre avis.

wpDiscuz