Webzine infodiscus.com: objectif du Site

Choisir et acheter des Discus

Les bébés Discus

Le discus n’est pas un poisson que l’on offre en cadeau dans un sac en plastique comme un vulgaire poisson sans exigences particulières. L’achat doit être un acte responsable car cela va engendrer certaines contraintes techniques et financières, de la patience.

La première chose à faire est de sélectionner un vendeur sérieux, c’est à dire une personne qui propose des poissons de bonne qualité et qui n’hésitera pas à déconseiller un achat si les paramètres de l’eau ne sont pas bons ou si le client (ou ami) ne possède pas un minimum d’équipement et de connaissances. Sur ce dernier point, on peut déjà éliminer la moitié des revendeurs de discus qui sont tenus par des objectifs exclusivement commerciaux et ne vous apporteront pas grand chose au niveau maintenance et connaissance sur le discus (les fameux conseils avant et APRES achat). L’achat de discus se prépare à l’avance et on évitera de se décider spontanément (achat d’impulsion sur le moment) en passant devant un magasin ou un rayon animalerie au risque de ne pas conserver bien longtemps ses nouveaux pensionnaires.

Il faut savoir aussi que certains vendeurs peu scrupuleux rehaussent artificiellement la coloration de leurs poissons avec des hormones et utilisent des antibiotiques puissants afin de limiter les maladies ou les pertes . Un discus “boosté” de la sorte va dépérir assez rapidement après l’achat: perte des couleurs, d’appétit, défenses immunitaires inexistantes etc.. Certains autres ne sont pas assez spécialisés, l’hygiène des bacs n’est pas toujours au top, et ne connaissent pas grand chose en aquariophilie en fin de compte.

Pour toutes ces raisons, il est fortement recommandé de choisir un vendeur uniquement spécialisé dans l’élevage des discus, ou l’on peut visiter les installations et qui n’a rien à cacher, bien au contraire. D’autres professionnels se spécialisent plutôt dans l’importation de spécimens sauvages et ne vendent pas ou peu de discus issus d’élevage.

L’achat des Discus peut donc se faire dans des Clubs ou Associations aquariophiles (échanges, bourses..), chez des particuliers amateurs, chez des professionnels (boutiques ou fermes d’élevage). La VPC ne pose pas de problèmes majeurs ou insurmontables (transports spécialisés, respect de la réglementation animale sur le transport des animaux vivants..). Toutefois, si on a la possibilité, il vaudra mieux aller sur place récupérer ses poissons car vous gagnerez un temps précieux dans l’intérêt de vos discus (temps de transport) et vous pourrez rencontrer les professionnels et choisir ensemble les spécimens.

choisir de beaux discus

Il faudra donc décider à l’avance du type de poissons que l’on souhaite élever en captivité ou acquérir: spécimens d’élevages ou spécimens sauvages. Ensuite, on choisit les couleurs et enfin taille souhaitée: il existe quatre taille de discus à des tarifs différents. Contrairement aux idées reçues, plus un discus est de grande taille et plus l’adaptation et le maintient seront faciles.

Bien entendu, on observera également le comportement, la morphologie et les couleurs des poissons. Un poisson doit être actif, venir spontanément vers la face avant du bac, avoir des couleurs claires et nettes. Il ne doit pas avoir trop “charbonné” (multiples points noirs sur tout le corps du poisson et causé par un traitement thermique par exemple). Sa forme doit être bien ronde, les nageoires doivent être bien déployées et la respiration régulière.

Au niveau de l’aspect on aura pas les mêmes exigences concernant les spécimens sauvages. Leur croissance est arrivée généralement à maturité, leur corps peut ne pas être parfaitement ronds et leurs barres peuvent être moins marquées que les discus d’élevages. Par contre, s’ il s’agit de discus sauvages issus de la reproduction, les exigences seront proches des spécimens d’élevage.

Ne pas oublier de demander confirmation des paramètres principaux de l’eau (PH, conductivité, température, GH, KH). Généralement, le spécialiste indique spontanément tout un tas d’ indications utiles et pratiques: la nourriture acceptée par les poissons, la quarantaine, les modes opératoires pour l’acclimatation des poissons etc..

Les règles élémentaires et de bon sens à connaitre:

 

Il est préférable de ne pas acquérir des spécimens trop petits ou de tailles différentes. Pour réguler les problèmes (inévitables) de hiérarchie au sein du groupe, on choisira des discus de tailles identiques entre eux et on les introduira en nombre suffisant (au minimum cinq discus dans un bac pour obtenir un groupe homogène). L’idéal est d’acheter au minimum cinq discus, de tailles identiques et au même moment de l’année. A contrario, il n’y a aucune contre indication à acquérir des discus de couleurs différentes dans un même aquarium.

choisir un beau discus

  • Taille en dessous de 5 cm : ils sont très jeunes et très fragiles. Ils sont donc réservés aux personnes confirmées. Il faut les nourrir de nombreuses fois par jour en petites quantité et avec de la nourriture adaptée à leur petite bouche. A cette taille, la couleur n’est pas encore bien définie. Il faut faire de nombreux changements d’eau. Les prix varient entre 12 et 35 euros environ selon les variétés.

 

  • Les juvéniles (taille : 5 à 10 cm) : ils sont un peu moins fragiles que les précédents mais leur maintenance est encore assez délicate. Ils ont besoin d’un maximum d’énergie (nourriture riche et adaptée) pour grandir, il faudra effectuer encore de nombreux changements d’eau (quasi-quotidiens). Prix : 50 euros environ.

 

  • Les sub-adultes (taille : 10 à 13cm) : C’est la taille idéale pour l’achat. La coloration et la forme sont bien définis. On peut se contenter de deux à trois repas par jour (nourriture riche et variée). Les remplacements d’eau sont moins fréquents (au moins une fois par semaine). Prix : 80 euros environ.

 

  • Les adultes (au dessus de 14 cm) : A cette taille, ils sont arrivés à maturité. Prix : 100 à 400 euros environ selon le sexe, variétés et couleurs. Pour un reproducteur de souches fixées et de grande qualité : 1000 à 2000 euros le poisson (réservé aux professionnels).
VIDEO CHEZ UN GROSSISTE DISCUS - ACCLIMATION, PREPARATION ET TRANSFERT

Rating: 4.2. From 8 votes.
Please wait...

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Choisir et acheter des Discus"

Le sujet vous fait réagir ? Donnez votre avis.

Classé par:   nouveaux | anciens
bottem melissa
bottem melissa

Bonjour,

J’ai 3 petit Discus, je pense que c’est des discus d’élevage.

Mais ils sont dans un 120 litre et reste toujours dans un coin et bouge
presque pas.

Le bac me semble petit.
Il faut un bac de minimum combien de litre?

Bien à vous,

lachaize ro
lachaize ro

Je cherche un Amateur d’éleveurs de discus pour acheter le poisson Merci

wpDiscuz